Votre panier

0

Valider

LES JEUX-VIDÉOS, Le nouveau pharmacon ?

Publié par braaxe

Parce que les jeux-vidéos peuvent être comme tout pharmakon poison comme remède, C-Way Le Mag, vous donne sa potion potion magique à consommer sans modération : modérer la consommation de vos enfants en jeux-vidéos pour qu’ils demeurent des bonbons à faire saliver l’esprit !

LES JEUX D’ACTION

Une violence…
Et dire que le monde virtuel s’est mis en marche par un petit plombier italien affublé d’une grosse moustache : Mario. Alors avant que votre petit ne se laisse pousser la barbe, tirez-lui sur les pointes dès qu’il se défoule trop longtemps et trop violemment entre Tomb Raider et Lara Croft. Car massacrer des avatars à longueur de jeu sans aucune punition mais avec rétribution (score) sans jamais en subir les conséquences banalise la violence.
… cathartique !
Violence qui a aussi besoin d’être extériorisée virtuellement pour justement ne pas être intériorisée réellement ! Tel est la fonction cathartique des jeux-vidéos qui permettent de purger les pulsions et passions de nos ados. Au point où certains psys les utilisent même comme outils thérapeutiques pour enfants timides afin d’exprimer leur agressivité refoulée ! Alors avant que votre ado ne s’allonge sur un divan pendant vingt ans, accordez-lui, quelques grammes d’action virtuelles dans ce monde de brut pour qu’il n’en devienne une ! Intéressez-vous à ses jeux d’action préférés pour agir non pas contre lui mais avec lui : il sera fier d’autant plus fier de vous faire découvrir le monde de Zelda afin que vous en fassiez aussi (virtuellement) partie.

JEUX LUDO-EDUCATIFS

Les jeux-vidéos didactiques permettent de développer le  » QI non verbal  » de vos petits afin d’augmenter leur aptitude à manier les représentations spatiales, à utiliser des symboles, à gérer plusieurs tâches en même temps, à examiner les problèmes sous des points de vue différents, bref à s’ouvrir au monde…pas que virtuel ! Les Serious Game et les ludo-culturels eux stimulent la réflexion, la mémoire, et la culture générale de vos bambins alors léchez vous les bambines. Jusqu’à 8 ans, offrez, si vous le pouvez, des jeux par paire (un jeu d’aventure et un éducatif) pour ne pas d’ores et déjà cantonner votre bout de chou sous une étiquette.

JEUX DE STRATEGIE

Des échecs au backgammon, en passant par le mythique Tétris, les jeux de stratégie démultiplient les facultés logique, analytique et synthétique de vos enfants ! Alors veillez seulement à ce que ces jeux « à scores » ne produisent, par accoutumance, de dépendance : car à force de répondre aux stimuli visuels et de recevoir des décharges d’adrénaline dès qu’un record est battu, notre cerveau ressent un manque sitôt la partie finie ! Limitez donc vos enfants, avant qu’ils ne deviennent des drug addict 😉

Soyez vigilants ET rassurants !
Rassurants … car tant que vous n’en faites pas un interdit, les jeux-vidéos ne seront pas pour vos enfants addictifs.
Vigilants … en veillant aux « signes » avant-coureurs, que nous foulerons au prochain article.
Car si les jeux-vidéos ont prouvé certaines de leurs vertus cognitives et culturelles, reste à éprouver la pratique de ces jeux-vidéos dans la vie sociale !
Quelle en sera la personnalité de vos bambins ? La suite au prochain épisode…

Rejoignez la communauté
C-way